Madagascar et l'international

Partenaires et affiliations

La République de Madagascar ayant opté pour une économie de type libéral, s'est attelée à créer des conditions nécessaires pour son intégration harmonieuse dans l'économie mondiale par la diversification de ses relations commerciales.

Ainsi, des accords multilatéraux, régionaux et bilatéraux ont été conclus.

 

Accords multilatéraux

Madagascar a accédé à l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT) le 30 septembre 1963. En signant le 15 avril 1994 l'Acte final du Cycle d'Uruguay et l'Accord de Marrakech établissant l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), Madagascar est devenu membre originel le 17 novembre 1995.

Madagascar bénéficie des avantages accordés aux pays en développement pour la mise en oeuvre d'un certain nombre d'engagements pris au titre des Accords de l'OMC. Cependant, Madagascar rencontre des difficultés quant à la mise en oeuvre des Accords et des décisions de l'OMC nécessitant une assistance technique plus renforcée. Sur le traitement NPF, Madagascar l'accorde au moins à tous ses partenaires commerciaux.

L'objectif des autorités malgaches est de mettre en application toutes les obligations découlant des engagements pris au niveau multilatéral en élaborant une législation et une réglementation adéquates. La République de Madagascar est membre de l'ONU.

Accords régionaux

Madagascar appartient à 3 groupes régionaux : le Marché Commun de l'Afrique de l'Est et de l'Afrique Australe (COMESA), la Commission de l'Océan Indien (COI), l'Accord de Partenariat Economique (APE, ex-Accord de Cotonou).

La politique de la coopération régionale du pays suit les recommandations de l'Initiative Transfrontalière (ITF) devenue Forum de Facilitation de l'Intégration Régionale (RIFF) et qui a été mise en oeuvre pour faciliter l'intégration régionale en Afrique.

a) COMESA

Cette Organisation a pour but de:

• promouvoir la coopération et le développement de ses pays membres dans tous les domaines de l'activité économique, et

• renforcer le processus d'intégration économique de la région. Les Etats membres ont adopté un programme d'élimination des droits de douane et constituer une ZLE (Zone de Libre Echange).

Ce programme est effectif depuis octobre 2000 entre neuf pays dont Madagascar.

b) COI

Elle a été créée en vue de promouvoir la coopération économique, sociale, culturelle... entre les cinq îles de l'Océan Indien, à savoir Madagascar, les Comores, la Réunion, l'Île Maurice, et les Seychelles.

Dans le domaine commercial, la mise en oeuvre du Programme Régional Intégré pour le Développement des Echanges (PRIDE) depuis 1995 a pour objectif le développement des échanges inter-îles à travers la dynamisation du secteur privé moyennant l'élimination des obstacles au commerce.

c) Accord de Partenariat ACP-UE

Madagascar est signataire de la Convention de Lomé devenue Accord de Partenariat ACP-UE depuis février 2000. Cet accord a été conclu en vue de promouvoir et d'accélérer le développement économique, culturel et social des Etats ACP. Son objectif est centré sur la lutte pour la réduction de la pauvreté. Jusqu' en 2007, les produits originaires des pays ACP continueront de bénéficier des préférences tarifaires sur le Marché européen. e l'activité économique, et • renforcer le processus d'intégration économique de la région.

Nos événements

< Novembre 2017 >
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

NOS PARTENAIRES

    • AMBASSADE DE FRANCE A MADAGASCAR
    • BUSINESS FRANCE
    • CCEF
    • FRANCE INTERNATIONAL

Immeuble Tana 2000 Ankorondrano 
101 ANTANANARIVO 

Tel : (00 261 20) 22 696 49
Mail : ccifm@ccifm.mg 

© 2017 CCI FRANCE MADAGASCAR

  • FRANCE INTERNATIONAL

    ERROR: Content Element type "templavoila_pi1" has no rendering definition!